Publié dans Blog, Broderie, Inspiration

Coiffe bigoudène et soleil breton

À l’occasion d’une escapade automnale en Bretagne, j’ai eu l’occasion de visiter le Musée vivant des Vieux métiers d’Argol, et de constater de mes yeux que la broderie bretonne, ça tient dans le temps. Ces petites coiffes bigoudènes de Pont-L’Abbé (destinées à orner la « bosse » de la coiffe) ont été brodées en 1900-1902. Le blanc a jauni, le tissu a vécu… mais les points de broderie n’ont pas bougé! C’est impressionnant, et très émouvant d’avoir l’occasion de toucher de telles pièces.

Et maintenant que l’hiver s’installe, une photo du Cap de la Chèvre, pour faire durer un peu le soleil breton:

Auteur :

J'écris, je crochète, je couds, je brode, je bricole, je découvre... en écoutant de la musique (beaucoup de musique) dans mon Petit Atelier Nantais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s